Uncategorized

Mes réalisations d’Octobre 2019

Le mois d’octobre, outre les entrainements hebdomadaires, a été marqué par mon inscription au CAP Pâtissier. Je ne peux maintenant plus reculer et j’ai vraiment hâte de l’avoir. Ce mois a été marqué par quelques réussites : la PF et la fameuse PLF !

Voici en image ou non mes réalisations du mois :

Entremets :

Pas d’entremets ce mois-ci, peut-être en novembre ! Je lorgne sur le Royal Chocolat…

Tartes: 

3 tartes ce mois-ci : tarte amandine aux poires, tarte normande aux pommes et tarte aux pommes et raisins secs, meringuée pour m’entrainer sur la meringue italienne.

Pâte feuilletée:

Après la catastrophe sur les jésuites en septembre, j’ai refait une PF pour un Dartois et …Niquel ! Voici le montage du Dartois .

Pâte à choux :

Pas de pâte à choux ce mois-ci, je ne me suis pas remise de mes glands ratés de septembre. Je vais faire des éclairs en novembre.

Pâte levée feuilletée: 

Avec un essai plutôt satisfaisant en septembre, je recommence en octobre et ENFIN une PLF bien réussi. J’ai fait donc des croissants, un peu trop colorés et pas assez cuits l’intérieur car j’ai du mal avec mon four, qui n’est pas à chaleur tournante…

Brioches:

Effectivement, tout va beaucoup mieux avec de la levure fraiche ! J’ai fait 1 Parisienne, 4 boules au sucre, 1 couronnes et 4 boules crumble orange.

L’objectif du mois de novembre sera de continuer dans cette lancée, avec pourquoi pas un CAP blanc.  

La théorie suit son cours, j’ai terminé sur les matières premières, je vais donc commencer la partie techniques de fabrication.

BONUS:

quelques réalisations salés lors de mes cours à Ferrandi Paris, nous avons travaillé :

  • les taillages
  • les fonds
  • les potages
  • les sauces et jus

A bientôt,

Uncategorized

Mes réalisations de septembre 2019

Mon mois de septembre fût productif en ce qui concerne le CAP Pâtissier. J’ai pu rattraper le retard pris pendant mon mois d’août. Je me suis imposée le rythme d’une réalisation par semaine, deux si je peux. Il m’est difficile de faire plus car je ne sais pas quoi faire de ma production. Les tartes et les entremets sont trop diffciles à transporter pour en faire profiter mes collègues, et je ne trouve pas les autres réalisations suffisamment jolies pour que je leur apporte. Cela devrait s’arranger dans les semaines à venir.

Voici en image ou non les réalisations :

Entremets :

J’ai profité de la venue d’un coupe d’amis à diner pour réaliser un entremets qui me faisait envie depuis longtemps: La Craqueline. Il est composé d’un biscuit dacquoise noisette, d’une couche de feuillantine praliné et d’une bavaroise au chocolat. J’ai bien réussi cet entremets, j’ai fait un décor simple en cacao en poudre.

Tartes:

Je n’ai pas fait de tartes ce mois ci, certainement pendant le mois d’octobre avec le retour des pommes.

Pâte feuilletée:

J’ai réalisé une pâte feuilletée pour faire des jésuites. Une catastrophe. La pâte était hyper élastique à la découpe, elle n’a pas feuilletée à la cuisson, la crème pâtissière s’est échappée des jésuites…

Pâte à choux :

Moi qui n’ait jamais rater une pâte à choux, j’ai raté celle de mes glands enfin plutôt le dressage, je n’ai pas su bien les dresser ni les garnir. La cuisson a été compliquée. Je tiens à préciser que je ne dispose pas d’un vrai four, mais d’un petit four qui n’est pas à chaleur tournante. Il est donc compliqué de bien cuire.

Pâte levée feuilletée:

Je décide de réitérer la fameuse PLF après mon ratage d’aout. Je m’attaque au pains chocolat. Bilan : plutôt satisfaite ! Ils ne sont pas très réguliers, un peu briochés mais pour une première je suis contente.

Brioches:

Une chose que j’ai remarqué pour la réussite des brioches et PLF est d’utiliser de la levure fraiche. Ça a fait toute la différence pour ce mois-ci par rapport à de la levure sèche. J’ai réalisé une tresse, 8 brioches à têtes et 1 parisienne.

L’objectif du mois d’octobre sera de continuer dans cette lancée.

Poeur c qui est de la théorie, j’ai rattrapé tout mon retard.

J’ai également la chance cette année d’avoir quelques cours de cuisine, p^tisserie et pâtes boulangères à Ferrandi. Je vais donc en profiter pour me perfectionner et poser toutes mes questions aux enseignants. Ferrandi possède également une bibliothèque où j’irai emprunter bien volonté quelques livres.

A bientôt,

Uncategorized

CAP Pâtissier : Mon organisation

Après le CAP Cuisine, j’envisage en 2020 de passer le CAP Pâtissier. En effet, 2020 sera la dernière session où on pourra passer cet examen en candidat lire sans devoir faire de stage. Après ça sera plus compliqué.

Je pense que ce CAP est plus ardu que celui de cuisine, et que pour cette session les jurys vont être intransigeant avec les CL … C’est dans cet optique que j’ai consacré tout mon mois de juin à la préparation de cet examen. J’ai fait ma recherche documentaire (cours, référentiel, vidéos, fiches) et commencer à rédiger mes documents de révision (cf. la partie théorie de cet article).

Grâce au CAP Cuisine, j’ai pu mettre en place une organisation qui fonctionne pour moi, j’ai d’ailleurs modifié quelques points (cf. mon article sur l’obtention du CAP Cuisine).

  • Le Planning

La première chose dont je me suis attelée fût de construire mon planning de révision sous forme d’un tableau Excel. Je l’ai étendu de juillet à mai car les épreuves peuvent commencer en mai. Voici un exemple de mois pour que vous compreniez mieux :

  juil-19
ENTREMETS entremets abricot
entremets tuti frutti
THEMES  
 
TARTES tarte multi fruits
tarte clafoutis aux cerises
PAC ou PF 6 éclairs framboise
6 parts de mille feuilles framboise
PLF ou BRIOCHE 4 croissants + 4 oranais
4 brioches crumble orange + 1 couronne
 

 

Des cases Pour la pratique : j’ai rangé les FT en fonction de la saisonnalité et du degré de difficulté. Par mois je vais donc faire 2 tartes, 2 entremets, 1 PAC (pâte à chou), 1 PF (pâte feuilletée), 1 PLF (pâte levée feuilletée) et 1 brioche. Je mets la case en vert dès que c’est fait. Je pense que ce planning est BEAUCOUP TROP ambitieux surtout que je prévois de rajouter des CAP blancs. On verra au fur et à mesure, surtout ne pas laisser tomber et s’adapter !

 
CAP BLANC  
 
 
 
 
Des cases prévues pour les CAP blancs. Je n’ai pas prévu d’en faire en juillet, je pense que c’est trop tôt.  
THEORIE Savoirs associés 1 – la culture technologique et professionnelle
S1.1 – le monde de la pâtisserie
S1.2 – l’approche sensorielle et artistique dans le métier de pâtissier
S1.3 – le personnel et les postes de travail
S1.4 – les locaux et matériels

Pour la théorie, j’ai repris le référentiel du CAP. J’ai mis les révisions jusqu’en janvier/février. Ensuite je passerai aux annales. Là aussi cela peut sembler trop ambitieux mais tout est déjà prêt (cf. la partie théorie de cet article).

  • Achat du Matériel

Le CAP pâtissier demande à s’équiper un peu plus que la CAP cuisine. On retrouve d’ailleurs les listes du matériels nécessaires sur de nombreux sites internet, d’ailleurs je vous conseille celui-ci : https://patissier-libre.com/

J’ai donc commencé par me faire offrir pour mes 25 ans le KitchenAid, indispensable pour la préparation des pâtes et crèmes. Puis j’ai fait une commande pour le matériel qu’il me manquait (moules à brioche…) sur Cerf Dellier https://www.cerfdellier.com/. J’ai choisi ce site car les prix étaient intéressants, il y a beaucoup de choix et pour l’instant je suis satisfaite des articles que j’ai commandé.

  • La partie théorique et les oraux

Je me suis créé un document Word sous forme de questions réponses en recherchant sur internet le type de questions qui tombent le plus souvent. Je les ai classées par catégories : hygiène, matériel, matière première. C’est le document que vous retrouverez en bannière.

J’ai fait également un fichier pour la théorie en récupérant des cours partagées sur les groupes Facebook du CAP pâtissier que j’ai rejoint.

N’hésitez pas à me contacter pour toutes questions !

Bon été,

Victorine